984

Tous les champs de nuit sont là –
Le nez coule un invisible
Tableau sur cet oreiller.

Raphaël B.