Haïku #622

Lui qui pêche l’horizon,

Au bout de sa canne,

Surtout un bel exil gris.

RB