Haïku #595

Il est là le temps qui court,

Où les figuiers monologuent

Aussi forts que tous les doutes.

RB