Haïku #572

Un corps mou pour la falaise –

Les rêves des jours heureux,/p>

Tous volés par le sommeil.

RB