Haïku #485

Qu’emporte le vent,

Qu’importe le temps,

Crient le beau les arbres seuls.

RB