Haïku #475

De l’or dans les yeux,

Ce sont les brises sablées,

Ce sont les seins dévêtus.

RB