Haïku #453

Les clients, le vent…

Quand les deux se plaignent,

L’homme chauve ne craint rien.

RB