Haïku #451

Te croquer sans honte,

Où le chemin passe à l’aube,

Rouge et sans un arbre.

RB