Haïku #431

L’insomnie du vent –

La mer ne voit rien,

Pas même la joie des arbres.

RB