Haïku #429

L’eau du pont n’est plus,

Et quand demain sera mort,

Le chant des grenouilles.

RB