Haïku #423

L’aube sans tarder –

S’empressent de s’étirer

Les câbles des rues.

RB