Haïku #417

Quand passe minuit,

L’horizon s’étouffe,

Et au grand jour le néant.

RB