Haïku #410

Vents abandonnés,

Oiseaux égoïstes,

Ukulélé deux fois plus.

RB