Haïku #405

Balcon haut perché,

L’homme et ses mots v’là quatre heures –

Chantent d’autres plumes.

RB