1007

Le froid est un abrupt cru
Qui tue le marchand de sable
Et l’année précipitée.

Raphaël B.